Radio Netherlands Worldwide

SSO Login

More login possibilities:

Close
  • Facebook
  • Flickr
  • Twitter
  • Google
  • LinkedIn
Accueil
samedi 25 octobre  

Rwanda: Callixte Mbarushimana, remis en liberté par la CPI, veut rentrer en France

Publié le 20 décembre 2011 - 1:03pm
Archivé sous

Le haut dirigeant des rebelles hutu rwandais Callixte Mbarushimana, dont la remise en liberté a été ordonnée par la Cour pénale internationale (CPI), a demandé à rentrer en France où il vivait depuis 2002, a-t-on appris mardi auprès de son avocat.

"Il veut rentrer en France s'il est libéré", a déclaré à l'AFP Arthur Vercken, joint par téléphone, à propos de son client qui vivait en france jusqu'à son transfèrement à La Haye le 25 janvier.

Les juges de la chambre préliminaire avaient rejeté lundi la requête de l'accusation leur demandant de suspendre l'ordonnance de remise en liberté. Le procureur a par conséquent saisi lundi soir la chambre d'appel qui n'avait pas encore rendu son arrêt mardi en fin de matinée.

M. Mbarushimana "a désigné la France", a confirmé à l'AFP le porte-parole de la Cour Fadi el-Abdallah. Le réglement de la Cour prévoit que la personne remise en liberté soit transférée dans un Etat qui accepte de la recevoir, a-t-il précisé.

Callixte Mbarushimana, 48 ans, secrétaire exécutif des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), avait été arrêté le 11 octobre 2010 à Paris où il vivait depuis 2002, en vertu d'un mandat d'arrêt de la CPI.

© ANP/AFP
  • La Cour pénale internationale (CPI) a confirmé lundi la remise en liberté du ...
FacebookTwitterYou tubeSoundcloud

RNW Afrique sur Facebook

Programme radio

Vidéos à vous recommander