Radio Netherlands Worldwide

SSO Login

More login possibilities:

Close
  • Facebook
  • Flickr
  • Twitter
  • Google
  • LinkedIn
Accueil
jeudi 24 avril  
Le penseur de Rodin, la tête dans les nuages
Map
Ihanda, Tanzanie
Ihanda, Tanzanie

Les latrines ou la meilleure façon de penser

Publié le : 30 décembre 2012 - 6:00am | Par Rédaction Afrique (Photo : Carlos Octavio Uranga/Flickr)
Archivé sous

Le projet Thumbs Up Africa

Neda Boin, 22 ans, Sierd van der Bij, 23 ans, et Christiaan Triebert, 21 ans, font un voyage de trois mois en autostop depuis Groningue, dans le nord des Pays-Bas, jusqu’au Cap, en Afrique du Sud. Ce projet de Thumbs Up a pour but de sensibiliser l’opinion sur les questions de développement durable et d’environnement.

 

L'Afrique en stop, 12ème volet - Mes amis m’ont fait remarquer que j’allais très souvent aux toilettes. Au moins trois fois par jour, selon eux. C’est peut-être exagéré, mais en effet, j’ai un péristaltisme bien actif. Un avantage à mon avis, car je profite de ma ou mes visites quotidiennes aux WC pour… réfléchir.

Par Christiaan Triebert, Ihanda

Ma mère se plaignait souvent du temps que je passais dans les toilettes. "On peut sentir ta présence jusque dans le salon !" ironisait-elle. A cette époque, je passais mon temps dans les WC à lire des Donald Duck plutôt qu’à penser, mais l’époque a changé. Dans mon appartement d’étudiant aux Pays-Bas, les toilettes sont sur le balcon. Sans rire. Ce cabinet est si petit que je dois laisser la porte ouverte si je ne veux pas blesser mes genoux. Héritages des constructions rapides d’après-guerre qui n’ont jamais été rénovées, ces appartements sont loués à des étudiants qui ne se plaignent pas. "C’est un peu comme dans un camping", me disent mes visiteurs lors de leur premier passage dans ces lieux.

Sjierd et son passage obligé par les latrines
Sjierd et son passage obligé par les latrines
Une cloison en osier ou en dur
En Tanzanie, satisfaire ses besoins naturels est une autre paire de manches. A Ihanda, petit village à environ cent kilomètres de la capitale, les toilettes sont appelées latrines : un petit trou dans le sol, protégé par une cloison en osier ou en dur. Dans le premier cas, il faut espérer que vous n’attachiez pas trop d’importance à votre intimité. Ne vous méprenez pas. Je pense que s’accroupir pour déféquer facilite le travail des intestins, mais ce n’est pas réellement hygiénique. Imaginez l’accumulation de toutes vos crottes et celles de vos voisins depuis plus d’un an. Je n’ai pas eu besoin d’imaginer : j’ai tout simplement vérifié avec ma lampe de poche. J’y ai vu tout un spectacle de formes étranges croupissant à cet endroit. Bonjour l'hygiène !

Se laver les mains
Pour couronner le tout, l’eau est une denrée rare dans la ville. Impossible de se laver les mains après son passage aux latrines, avec le risque de maladies graves que l’on imagine. En fait, c’est même aujourd’hui l’un des problèmes les plus cruciaux à Ihanda. Alors que je tire la chasse d’eau chez moi avec de l’eau potable, il est difficile d’imaginer que les gens d’ici ont à peine assez d’eau pour boire, donc encore moins pour rincer les latrines. Les gouvernements néerlandais et allemand financent des petits projets visant à améliorer la situation en Tanzanie. C’est ainsi qu’une ONG locale construit des toilettes et éduque les habitants à les utiliser correctement. Qu’est-ce que cela signifie ? Leur montrer comment entretenir les toilettes, mais aussi comment bien se laver les mains. D’ici deux ans, la communauté devra rembourser une partie des frais de construction et assurer elle-même la maintenance des équipements.

J’ai moi-même réfléchi à la manière avec laquelle on pourrait améliorer le système de chasse d’eau. Ils pourraient utiliser l’eau de pluie, mais où la stocker ? De plus, ce n’est pas pratique d’utiliser un seau à chaque fois. Quelle serait la meilleure idée ? Questions, questions, encore et toujours des questions. Suffisamment de questions auxquelles je vais réfléchir pendant mes prochains passages aux toilettes, ou plutôt, aux latrines.

Vous pouvez lire ici tous les blogs de ThumbsUp.

Recommandés

Placez votre commentaire

Pour une plus grande compréhension, l’usage du français est la règle. Nous accueillons tous types de discussions, mais, attention, nous n’acceptons pas les propos racistes, sexistes, diffamatoires, injurieux ainsi que les commentaires publicitaires.

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <p> <br>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage