Radio Netherlands Worldwide

SSO Login

More login possibilities:

Close
  • Facebook
  • Flickr
  • Twitter
  • Google
  • LinkedIn
Accueil
mercredi 30 juillet  
Maliens quittant la ville de Gao, avril 2012
Map
Bamako, Mali
Bamako, Mali

Les déplacés maliens se cherchent un nouveau chemin

Publié le : 16 janvier 2013 - 11:31am | Par Rédaction Afrique (© Photo : Issouf Sanogo/AFP)
Archivé sous

Selon le HCR, au moins 200 000 personnes sont déplacées, depuis le début du conflit dans le Nord-Mali. Des familles qui construisent une nouvelle vie à Bamako.

Par Florence Richard par notre partenaire Slate Afrique, publié le 8 janvier 2013, avant l'intervention française

Pour la première fois de sa vie, Béchir a découvert la capitale malienne. Avant ce mois d’avril, il n’avait jamais quitté Tombouctou. De son nord natal, Bamako lui semblait loin. Là-bas, il faisait vivre sa famille grâce à la confection de bijoux et d’objets artisanaux à destination des touristes. Une vie modeste, calme, heureuse. Ses enfants se rendaient à l’école, à quelques mètres du domicile, sa femme gérait sans difficulté la vie domestique. Tout allait bien pour Béchir.

Articles liés

Aujourd’hui, il vit ici avec sa famille, dans une maison en construction qu’il loue pour 35.000 francs CFA (53 euros) dans un quartier excentré de Bamako. Installé par terre près de ses outils, dont certains sont les vestiges de son ancienne vie, il essaie en vain de trouver une explication rationnelle à l’invasion de sa ville par les islamistes qui l’ont contraint à l’exil.

"Je suis triste, je ne comprends pas la cause qu’ils défendent. La religion ne doit pas être imposée avec les armes ou par la force. La religion musulmane est une religion tolérante, ouverte", répète-t-il.

La peur au ventre
Les islamistes ne s’en sont jamais pris à sa famille, mais son fils aîné garde des séquelles de cette fuite guidée par la peur. Souvent malade depuis son arrivée dans la capitale malienne, le garçon a été marqué par la fouille musclée du bus dans lequel sa famille avait pris place pour fuir Tombouctou.

Assis à ses côtés, un militaire de l’armée malienne a passé le voyage tétanisé par "la peur de se faire tuer".

Lire la suite sur Slate Afrique...

Most popular news in this dossier

Soldat du FARDC dans les environs de Goma

Faux informateurs au Burundi : Iwacu a mené l'enquête

Depuis un certain temps, des gens affirmant être des jeunes combattants basés en RDC nous...
Le logo Facebook à Dublin, siège pour l'Europe, le Moyen-Orient et l'Afrique

Facebook : le top 10 des pays connectés en Afrique

Le réseau social Facebook fête ces 10 ans cette année 2014. Le réseau cher...
Euphrasie Ngayabosha au volant de son camion

Elle sillone le Burundi au volant de son 10 tonnes

Euphrasie Ngayabosha est la première femme burundaise à prendre le volant d’un camion....
Robot de circulation à Kinshasa. L'UE aide à financer les infrastructures en RDC

L'UE dévoile le futur montant de son aide financière en RDC

Le ministre congolais délégué auprès du Premier ministre, en charge des Finances...
Des jeunes filles chantant "I'm happy" à Abidjan

La fièvre du "I'm happy from..." s'empare d'Abidjan

Depuis 4 jours, si vous êtes connecté sur Facebook à des Ivoiriens, vous verrez surement...

Recommandés

Placez votre commentaire

Pour une plus grande compréhension, l’usage du français est la règle. Nous accueillons tous types de discussions, mais, attention, nous n’acceptons pas les propos racistes, sexistes, diffamatoires, injurieux ainsi que les commentaires publicitaires.

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <p> <br>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage