Radio Netherlands Worldwide

SSO Login

More login possibilities:

Close
  • Facebook
  • Flickr
  • Twitter
  • Google
  • LinkedIn
Accueil
jeudi 30 octobre  
Jackson Paluku Kisomeko, gagnant de Vodacom Superstar troisième saison
Map
Béni, Congo (Kinshasa)
Béni, Congo (Kinshasa)

Les chansons d'espoir de Jackson Paluku

Publié le : 24 novembre 2012 - 5:00am | Par Rédaction Afrique (© Photo : Fiston Mahamba )
Archivé sous

Peu avant le regain de violence dans le Nord-Kivu, RNW a rencontré deux artistes locaux très prometteurs. Aujourd'hui, découvrez notre interview avec Jackson Paluku Kisomeko, gagnant du Vodacom Superstar.

Par Fiston Mahamba à Beni, Nord-Kivu

De quoi parlent les textes de vos chansons et quels thèmes comptez-vous aborder à l’avenir ?

Quand j’ai remporté cette victoire, j’ai dit à Akon [la star américaine était présente pendant la finale du concours, NDLR] que je venais d’une province en guerre et je lui ai proposé de chanter avec lui une chanson qui parle de la paix, de l’unité, de la solidarité. Dieu merci Akon était d’accord avec moi, il m’a dit "ne t’en fais pas, on va le faire." Attendez-vous donc bientôt à une chanson qui parlera de l’unité, de la paix, de la détermination, d’un nouvel espoir.

Pourquoi est-il si important de chanter ?

Quand je chante je fais comme font les journalistes qui s’expriment à travers la plume ou la radio. C’est pourquoi il faut chanter des chansons pouvant faire changer la population d’une manière positive.

Articles liés

A quoi avez-vous pensé après avoir gagné ?

On nous a demandé, si on remportait la victoire, quels seraient nos projets. Moi j’ai parlé d’un centre culturel que je compte construire à Butembo [à 280 km de Goma, sa ville d'origine, NDLR] et je veux tenir cette promesse. Ce centre culturel aura une particularité, "l’encadrement des enfants issus des violences sexuelles."

Tout au long de votre carrière et surtout pendant ce mois qu’a duré la compétition, quels obstacles avez-vous rencontrés ?

C'était au niveau de la documentation artistique. On est arrivé à Kinshasa, on venait de villes où il n’y a pas d’électricité, où les chaînes musicales internationales ne sont pas présentes pour nous permettre d’être au même niveau que nos challengers qui, eux, venaient d’autres coins du pays. Cela nous causait des difficultés dans le choix de nos sélections musicales. Il y a tant de difficultés dans la carrière musicale. Sans les compétitions semblables à Vodacom super star, la situation serait encore pire pour nous artistes.

Avez-vous atteint votre apogée ou avez-vous d’autres horizons à explorer ?

Atteint mon apogée, pas du tout, il y a des amis qui me disent que c’est la mission qui commence. Un artiste musicien est considéré comme un miroir de la société. Alors quand on remporte une telle compétition, c’est sûr qu’on sera plus suivi. Donc c’est maintenant pour nous le bon moment de faire passer nos messages. Nous sommes des artistes de la catégorie engagée, autrefois on avait du mal à faire passer le message car on était moins connus.

Recommandés

BARAKA KASIMBIRI 27 novembre 2012 - 2:46pm / RDC

J'encourage Jackson Paluku a aller de l'avant.Merci a toi aussi Fiston Mahamba pour nous avoir fait decouvert notre superstar,apres sa victoire on ne l'avait pas encore ecoute s'exprimer sur les ondes,ce reportage n'est pas a ecouter,comment faire pour suivre la version audio?

sammy balance mupfuni 25 novembre 2012 - 10:01am / republique democratique du congo

courage a la superstar jackson paluku et bonne carrierre

Placez votre commentaire

Pour une plus grande compréhension, l’usage du français est la règle. Nous accueillons tous types de discussions, mais, attention, nous n’acceptons pas les propos racistes, sexistes, diffamatoires, injurieux ainsi que les commentaires publicitaires.

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <p> <br>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage