Radio Netherlands Worldwide

SSO Login

More login possibilities:

Close
  • Facebook
  • Flickr
  • Twitter
  • Google
  • LinkedIn
Accueil
vendredi 18 avril  
Photo d'illustration
Map
Bamako, Mali
Bamako, Mali

Le Mali en guerre, "business as usual" pour les miniers

Publié le : 26 janvier 2013 - 6:00am | Par Rédaction Afrique (Photo : Maxence Peniguet)
Archivé sous

Les grandes compagnies minières établies au Mali continuent leurs activités comme si de rien n’était.

Par notre partenaire, Ouestaf.com, publié le 21 janvier 2013

"Nous suivons régulièrement la situation, quoique nos installations soient plutôt éloignées des zones de conflits", a déclaré à Ouestafnews, Chris Nthite, chargé des relations publiques à Anglogold. Les principales zones d’exploitation aurifère se trouvent en effet dans la partie occidentale du pays, comme lesmines de Morila, Yétéla ou Sadiola. Cette partie du pays reste éloignée du septentrion malien et donc de la zone où se déroulent les combats qui ont éclaté depuis le lancement de l’invasion.

70 % de ses recettes d’exportation
Il a été décidé "la limitation des voyages routiers, l’augmentation du nombre de gendarmes autour des mines et des zones résidentielles autour et un briefing régulier est fait aux employés concernant la situation", explique Chris Nthite.

Articles liés


L’économie malienne repose en grande partie sur l’or qui lui rapporte 70 % de ses recettes d’exportation.

Randgold Ressources, autre société également présente dans le secteur de l’or au Mali, fait également état de la poursuite "normale" de ses activités dans le pays. La société n’envisage pas un quelconque arrêt bien qu’un plan d’urgence ait été mis en place pour la "protection du personnel", selon des informations obtenues sur le site internet de cette entreprise, très présente en Afrique de l’ouest. "Les opérations de Randgold sont dans les zones sécurisées à quelques 700 kilomètres de distance des zones de conflit et n'ont pas été affectées", selon la même source.

Interrogé par Ouestafnews, Mark Bristow, PDG de Randgold Resources a confirmé que "les mines de Morila et de Loulo-Gounkoto (Ouest) fonctionnent normalement", en raison de l’éloignement de la zone des combats évoqué plus haut, mais aussi grâce à "une bonne collaboration avec les autorités maliennes, et à tous les niveaux." 

Lire la suite sur Ouestaf.com...

Most popular news in this dossier

Manifestation de jeunes femmes seins nus en Afrique du Sud

Manifester seins nus ? Une tradition ancestrale en Afrique

Les Femen n'ont rien inventé du tout. Manifester les seins nus est une méthode déj...
Tony Elumelu, homme d'affaires et philanthrope Nigérian

En Afrique, "le secteur privé détient la clé du développement durable"

Lorsqu'au cours du mois de juillet 2013, le Président Barack Obama annonçait, en Tanzanie,...
Deux drones seront déployés pour le moment en RDC (photo d'illustration)

Des drones dans le ciel de la RDC dès ce mardi

Les Nations Unies vont utiliser deux drones à partir de ce mardi pour surveiller les frontières...
Ici, pas de corruption

Le Botswana, le pays le moins corrompu d’Afrique en 2013

Le Botswana a une fois de plus montré qu'il est le pays africain le plus performant dans la lutte...
collines burundaises

Burundi : quand le feu éclatera entre les Hutu...

Bien que la guerre entre les Hutu et les Tutsi soit terminée, celle entre les seuls Hutu...

Recommandés

Placez votre commentaire

Pour une plus grande compréhension, l’usage du français est la règle. Nous accueillons tous types de discussions, mais, attention, nous n’acceptons pas les propos racistes, sexistes, diffamatoires, injurieux ainsi que les commentaires publicitaires.

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <p> <br>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage