Radio Netherlands Worldwide

SSO Login

More login possibilities:

Close
  • Facebook
  • Flickr
  • Twitter
  • Google
  • LinkedIn
Accueil
mardi 2 septembre  
Vue d'un avion
Portrait de Serginho Roosblad
Map
Lagos, Nigeria
Lagos, Nigeria

Cet univers qu’ils appellent Lagos

Publié le : 1 décembre 2012 - 6:00am | Par Serginho Roosblad (Photo : Kevin H.)
Archivé sous

En route pour 2013 !

Afrique, nous voilà ! Trois de nos journalistes sont en visite en Afrique. Suivez leurs aventures en lisant leurs blogs, alors qu’ils visitent nos partenaires, rencontrent la vibrante jeunesse africaine et se laissent inspirer pour les nouveaux programmes de Radio Nederland pour 2013. Vous avez une question ou un conseil ? Envoyez un tweet !

@SRoosblad
Serginho Roosblad à Lagos

@sanbhugaloo
Sandesh Bhugaloo à Kampala

@sophievleeuwen
Sophie van Leeuwen à Kinshasa

24 août 2007, 7h30 

"Bonjour, ici votre commandant de bord. Nous approchons l’aéroport international du Cap. Pour ceux qui sont assis du côté droit de l’appareil, regardez la vue sur la majestueuse Montagne de la Table."

Nous sommes en 2007 et c’est mon tout premier voyage en Afrique. Alors que la plupart des voyageurs, en majorité des touristes, essayent de voir la vue sur une des plus belles montagnes d’Afrique, je cherche à apercevoir ce que nous survolons sur notre gauche : les townships. Des milliers de cabanes entassées dans un petit espace. Depuis l’avion, à un kilomètre du sol, l’endroit semble déborder de vie et d’énergie. Je regarde avec étonnement les laides cicatrices de l’histoire du pays : l’héritage du colonialisme et de l’apartheid.

L’homme derrière moi, avec qui j’ai pu avoir quelques discussions pendant le vol de 12 heures, semble aussi étonné que moi. "C’est comme si on était chez nous, tu ne penses pas ?" Je n’ai aucune idée de ce dont il me parle et je lui dis. "Chez nous, au Nigéria !" Je dois malheureusement le décevoir et je dis : "Pardon, mais j’ai des origines caribéennes". L’homme vit son second choc de la journée. "Oh, je pensais que tu étais un de nôtres…", répond-il.

Un des nôtres. Ces trois mois restent dans mes pensées. Au cours de mon séjour et puis lors de mes voyages en Afrique du Sud, je suis souvent perçu comme un Nigérian. Un sale Nigérian par ceux qui en sont apparemment dégoutés. Et un frère nigérian par les ‘vrais’ Nigérian.

Cela fait maintenant cinq ans que l’on me voyait comme "un des nôtres" et depuis je suis impatient de découvrir si effectivement je le suis.

28 novembre 2012, 19h15

"Ici votre commandant de bord. Nous approchons l’aéroport international de Lagos. Nous allons atterrir sous peu, il est 19h15 et la température extérieure est de 28 degrés Celsius, avec une légère brise du sud."

Il fait nuit noire. On n’aperçoit que quelques lumières orange au loin. Des villages peut-être. Et la pleine lune nous a suivi à l’horizon oriental depuis notre traversée du Sahara. Alors que nous nous approchons de notre destination, le nombre de lumières double, puis triple. Soudainement il y a une multitude de lumières sur le sol que nous survolons. Mais elles n’illuminent pas suffisamment pour me permettre de voir à quoi ressemble "chez moi".

Cette fois, je n’ai pas de voisin qui m’appelle "un des nôtres". Au lieu de ça, je regarde au sol, qui ressemble à un ciel obscur. Des centaines d’étoiles, certaines grosses, d’autres petites, mais toutes proches. J’ai le sentiment qu’il y a quelque chose là-bas, mais il n’y pas assez de lumière pour révéler les mystères de l’univers. Et comme un astronaute, j’examine les coins obscurs de cet univers qu’ils appellent Lagos, espérant repérer un signe de vie. Un signe de bienvenue, qui me dirait : "Bienvenue chez toi, frère nigérian…"

Est-ce que Serginho Roosblad se sentira chez lui au Nigéria ? Vous le saurez dans son prochain blog sur son séjour à Lagos.

 

Recommandés

Placez votre commentaire

Pour une plus grande compréhension, l’usage du français est la règle. Nous accueillons tous types de discussions, mais, attention, nous n’acceptons pas les propos racistes, sexistes, diffamatoires, injurieux ainsi que les commentaires publicitaires.

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <p> <br>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage