Radio Netherlands Worldwide

SSO Login

More login possibilities:

Close
  • Facebook
  • Flickr
  • Twitter
  • Google
  • LinkedIn
Accueil
mercredi 23 avril  
Les Éléphants à la fin de la Coupe d'Afrique des nations (CAN)
Map
Abidjan, Côte d'Ivoire
Abidjan, Côte d'Ivoire

CAN : les (vraies) raisons de la débâcle de la Côte d’Ivoire

Publié le : 7 février 2013 - 6:00am | Par Rédaction Afrique (Photo : Francisco Leong/AFP)
Archivé sous

Une dose d'Éléphangine pour faire passer Lamouchi ?

Un an (enfin, presque) après l'élimination de l'équipe de football de Côte d'Ivoire de la Coupe d'Afrique de nations, les gens parlent encore beaucoup, au pays, de Sabri Lamouchi comme étant à la cause des faiblesses de leur équipe, alors que d'autres supportent l'entraîneur. En attendant, revoici cet article (le troisième plus lu de l'année !), publié le 7 février 2013, où nous revenions sur la débâcle de la Côte d’Ivoire — qui affrontera la Colombie, la Grèce et le Japon lors de la phase de groupes de la Coupe du Monde 2014 au Brésil. Espérons qu'il ne faudra pas abuser de l'Éléphangine...

Entre le 23 décembre 2013 et le 5 janvier 2014, RNW Afrique republie les 7 articles les plus lus de 2013 et 7 articles qu'il ne fallait pas manquer. Joyeuses fêtes de fin d'année à tous !

A Abidjan, si la participation de l’équipe ivoirienne n’a pas suscité de l’engouement comme au cours des précédentes éditions de la CAN, son élimination, elle, fait l’objet de thèses aussi folles que comiques.

Par Selay Marius Kouassi, Abidjan

Le même soir de l’élimination de la Côte d’Ivoire en phase de quarts de finale contre le Nigéria, les choix tactiques de Sabri Lamouchi, l’entraîneur de la sélection ivoirienne, ont très vite été mis au banc des accusés, ce qui est, en soi, souvent le genre de réaction attendu.

"Lamouchi aurait dû ne pas faire jouer Didier Drogba en première mi-temps, comme il l’a fait contre la Tunisie. Drogba n’était pas au mieux de sa forme, il était au repos depuis des mois après avoir joué seulement quelques matchs dans un championnat chinois qui a un très faible niveau" affirmaient quelqu'uns.

Pour d’autres, c’est plutôt la défense qui n’a pas tourné, du fait que l’entraîneur ait classé en défense des joueurs en tenant compte de leur renommée plutôt que de leur performance du moment.

Magouille de la Fédération
Pour bien d’autres encore, c’est directement la faute de l’entraîneur (et pas de ses choix) qui, quoique n’ayant pas "la poigne et la carrure nécessaires pour coacher une équipe de la trempe des Eléphants"n à quand même réussi à se faire recruter. Les défenseurs de cette thèse ont vite fait de flairer "un deal" entre la FIF — la Fédération ivoirienne de Football — et Sabri Lamouchi. "Comment peut-on recruter un entraineur de football [Sabri Lamouchi] qui vient juste d’obtenir son diplôme et qui n’a jamais eu à entraîner une équipe auparavant ?", s’interrogèrent-ils.

Articles liés


On a comparé aussi François Zahui, l’entraineur ivoirien qui a conduit la Côte d’Ivoire à la finale de l’édition de la CAN 2012, à Sabri Lamouchi. "François était notre frère ivoirien, il ne coutait que 3 000 000 de FCFA [4573,8 euros] par mois à la FIF. Il n’a perdu aucun match et a conduit l’équipe en finale. Lamouchi, lui, coûte non seulement 130 000 000 de FCFA [198200,94 euros], mais ne peux pas franchir l’étape des quarts de finale. Pourquoi la FIF n’a pas conservé François ?"

La pression des politiciens
"Qu’est ce que le ministre des Sports et autres autorités politiques avaient à suivre l’équipe nationale partout, même à l’étranger, depuis la phase des matchs de préparation, en la suppliant à chaque fois de faire de son mieux pour gagner ses matchs afin d’apporter la victoire et le trophée aux Ivoiriens ? Tout ça, ça mettait trop de pression aux joueurs", ont fait remarquer plus d’un.

Réel soutien ou tentative de capitalisation de la renommée des footballeurs à des fins politiques, "les politiciens ont marqué les Eléphants à la culotte", s’est indigné un analyste sportif pour qui "l’omniprésence" des politiciens dans les quartiers de l’équipe nationale a eu un "impact psychologique sur les joueurs et sur leur rendement aussi."

Et vlam… la thèse du "Juju" : le fétiche africain
Pour la énième fois, pour justifier la déconvenue de l’équipe ivoirienne, la thèse du "gris gris" africain a refait surface ; largement reprise sur les réseaux sociaux, dans la presse locale et dans les discussions.
La légende raconte que la victoire des Eléphants contre les Black Stars du Ghana à la CAN 1992, au Sénégal, n’aurait pas été possible sans le "soutien mystique" des vieillards d’Akradjo.

Située à des dizaines de kilomètres au sud d’Abidjan, la ville rurale d’Akradjo est réputée regorger de personnes aux pouvoirs mystiques inégalés. Une douzaine de ces personnes, tous des vieillards, auraient été convoyés au Sénégal pour envouter l’équipe du Ghana, afin que la Côte d’Ivoire remporte le trophée de la CAN 1992. En contrepartie, les "sorciers d’Akradjo" auraient demandé à être grassement rémunéré. Chose que les dirigeants de la Fédération ivoirienne de football d’alors auraient accepté.

Une fois le trophée de la CAN à Abidjan, les dirigeants de la fédération auraient renvoyé leurs promesses aux calendes grecques. Les "sorciers d’Akradjo" auraient en retour maudit l’équipe nationale. "Ils sont tous morts sans avoir été rémunéré. Depuis, leur ombres planent sur la prestation des Eléphants à la CAN ; ils vont de débâcle en débâcle", ont encore rappelé des nostalgiques de l’aventure de la CAN 1992.

Rire pour exorciser la douleur
Certaines personnes ont trouvé l’occasion de transformer la piètre prestation des Eléphants en de bienheureuses railleries pour dédramatiser la situation. Elles se font appeler ironiquement "supporters mazo", entendez des supporters qui aiment souffrir et en rire.

Depuis la défaite des Eléphants, dans le milieu des "supporters mazo", circule un médicament fictif dont l’appellation ("éléphanmicine", "éléphangine", "éléphantamine") est aussi changeante que son contenant (que quelques caricaturistes amateurs s’amusent à dessiner au gré de leur inspiration), mais la posologie, elle, est toute simple et reste inchangée : "une pilule à prendre avant et après chaque match de Didier Drogba et de ses coéquipiers pour garder le sourire et le moral face à leur déconvenue."

  • &quot;Une pilule à prendre avant et après chaque match de Didier Drogba et de ses coéquipiers pour garder le sourire et le moral face à leur déconvenue.&quot;<br>&copy; Image vu sur internet - http://www.rnw.nl/afrique

Recommandés

toure 13 février 2013 - 12:04pm / france

un jour sa va aller soyons fort moralement et fisiquement c'est notre équipe nationnale donc ont ni peux rien je c'est que c'est dure mai acceptons la défaite

Azzie 12 février 2013 - 7:58pm / Usa.

Soyons sérieux nous Ivoiriens, nous avons de bons joueurs qui ne veulent pas appliquer la discipline du système de jeu quand ils jouent pour la cote d'ivoire. Zahoui était entrain de leur donner cette mentalité qui demandait la rigueur et la discipline ,ils ont trouve cela gênant donc ils ont trouve normal le départ de ce dernier. Les joueurs ont prefere un entraineur camarade en la personne de Lamouchi. Il faut dire les vérités,la cote d'ivoire a perdu son flair de jeu sous Lamouchi avec les memes joueurs que Zahoui avait. On a qu'a essayer de faire de vraies analyses pour fixer ce qui ne va pas au lieu de chercher a les éviter.Est-ce que nous avons analyser pourquoi nous avons perdu la finale contre la Zambie.ON n'avait commencer timidement ce match.Cette année contre le Nigeria c'était pire ,pourquoi: parceque les joueurs n'ont pas tire de leçons ,c'est le rôle de l'entraineur.C'est ça la réalité.Est-ce l'entourage de l'équipe a vu les films des autres equipes et discute de leur système de jeu. Pour rester au dessus des autres equipe l'entrainement ce veut d'être psychologique et scientifique. Arretons de faire les choses avec de l'a peu près.

Babel 12 février 2013 - 7:25pm / italie

nous avons un problème de raisonement.dépuis senegal 92, trois cas ressortent après chaque campagne de la Can. Joueurs soient disant pros, Akradjio, entraineur.
les joueurs pros servent pas pour la coupe d'afrique. pendant la campagne de la Can certains jours peuvent se permettre d'aller en boite de nuit, 10 à 12h avant le prochain match. d'autres s'ejourner avec leur copine dans leur chambre d'acceuil, .... ils sont extrapayés pas pour la CI mais pour leur équipe pros. je n'entre pas dans les details pour parler des pressions qu'iles reçoivent.

Akradjio. que ça soient eux ou pas, on a vu leur présence à Dakar. Rene dibi peut en témoigner. le village est encore là. pourquoi ne pas resoudre le problème une fois pour tout. enlever ce doute.

Entraineur. nous avont des entraineurs locaux. pour un Can basta choisir un entraineur qui est un peu au dessus de la moyene. maintenant pour avoir un entraineur local, pourquoi après un concour organisé, recruter les deux ou trois meilleurs, leur offrire un bourse pour des pays qui ont une culture du football comme l'italie pour la defense, l'espagne ou l'engleterre pour l'offensive rapide, comme nous le faisons à nos etudians pour l'études scolaires. une fois fini le stage ils reviendront se mettre à la disposition du pays. de cette manière nos entraineurs que nos joueurs pourront bénéficier de la qualité de jeu.

CHARLES ESSAN 12 février 2013 - 7:00pm / ETATS UNIS D'AMERIQUE

JE NE PENSE PAS QUE LE VAUDOU A UNE INFLUENCE DANS LE FOOTBALL INTERNATIONAL,LES PACHYDERMES ONT ECHOUE PAR LA FAUTE DE L'ENTRAINEUR,SI PAR EXEMPLE C'ETAIT STEVEN ERICSON QUI AVAIT CONDUIT L'EQUIPE,ON AURAIT PAS S'ASSEOIR POUR LAMENTER.L'EQUIPE N'A LA PERFORMANCE DE CE QU'ELLE A FAIT EN AFRIQUE DU SUD LORS DE LA COUPE DU MONDE 201O.J'AI SUIVI SON MATCH AMICAL CONTRE LA RUSSIE,ELLE AVAIT BIEN JOUE,LE PROBLEME EST QUE LE COACH CAPELLO VIENT D'ETRE RECRUTE DANS CETTE EQUIPE SINON LES PACHYDERMES SONT LOURDS DANS L'AIR DE JEUX.JOUER CONTRE L'AUTRICHE QUI NE PEUT MEME PAS BATTRE L'ASEC D'ABIDJAN N'EST PAS UN TEXTE IDEAL POUR LES ELEPHANTS.AU DEPART,JE L'AI BIEN DIT DE FAIRE UN MATCH AMICAL CONTRE UNE EQUIPE TRES FORTE COMME L'ARGENTINE,LE BRESIL,L'ESPAGNE ,ON NOUS A PAS ECOUTE PUIS CE QU'ON EST DANS LA RUE,L'EQUIPE N'ARRIVE PAS A SE RETROUVER QUAND ELLE CROISE UNE EQUIPE EXPERIMENTEE ET ORGANISER.LE FOOTBALL N'EST PAS DE LA MAGIE,IL FAUT S'ENTRAINER ET UTILISER DES TACTIQUES ET STRAGIES POUR COINCER L'ADVERSAIRE.IL FAUT SELECTIONNER DES JOUEURS D'UNE MANIERE"RANDOM" POUR TROUVER LA BONNE FORMULE.LES PACHYDERMES VONT SURGIR,C'EST UNE QUESTION DE TEMPS.MERCI,QUE DIEU LES ACCOMPAGNE DANS LA COUPE DU MONDE.

Enock Zeya 12 février 2013 - 3:34pm / Côte d'Ivoire

Dieu n'est pas dans le foot reconnaissez que le football est mystique. Les éléphants ont été maudit depuis 92, qui ne sais pas cela. Cette génération a eu la rage de prendre au moins une coupe. Eh lasse que se passe t'il ouvrons les yeux pour voir. La fédération d'alors est consciente. C'est aujourd-hui qu'elle dit si je savais. Elle a jouée au gros dos. Et maintenant C'est le peuple et les joueurs qui souffrent. SANS PARDON SANS COUPE à bon entendeur salut.

yves 17 février 2013 - 11:36am / cameroun

je pense qu'il faut revenir dans le passé et toujours dire que nous avons fait des choses que meme les encetres sont contre nous .liberer laurent bagbo et tout iras pour le mieux.

JJKOOL 12 février 2013 - 2:29pm / France

Si seulement cette histoire était vraie? je pense qu'il serait normal de choisir 11 sorciers et les mettre sur un terrain de foot ainsi ils nous remporteront des tophets. Arrêtons de tromper le monde par nos manques de connaissances. Les joueurs ivoiriens n'ont pas de volonté à mouiller le maillot pour faire plaisir à la nation. Comment comprendre qu'un KALOU qui joue la merde à LILLE soit titulaire alors que GRADEL fait la fierté de Saint Etienne et qu'il soit remplaçant. Quand la FIF mettra les moyens en place pour se prendre un entraîneur de renom alors les éléphants CÔTE D'IVOIRE pourront jouer comme les autres nations.
Oublions cette histoire de sorcellerie, demandons à la FIF de recruter un entraîneur expérimenté pour construire une équipe et non un groupe de joueurs qui sont orgueilleux et incapables. Les sorciers de Akradio!!!!!! c'est du pipo.

youssouf konate 12 février 2013 - 12:58pm / Mali

Toutes ces hitoires ne sont que fausses ,depourvues de toute realite .Les elephants ne manquent que de chance ,meme si la chance n'est pas evoquable en matiere de foot ,cela existe cas meme dans toute chose .Comparaison aux elephants de 92 moi personnelement qui etaint largemment superieur sur les tous plans par rapport aux elephants de Drogba .Cette histoire de maraboutage et sorcielerie ont ete toujours nos cas de reference pour des cas de reussite ou d'echec c'est dommage

Sran yassoua 8 février 2013 - 12:03pm / Cote d'ivoire

Les joueurs passent les éléphants demeurent, ça ira un jour,il faut avoir la foie. Courage les gars

Rabé Gnapi Florent 7 février 2013 - 7:27pm / Côte d'Ivoire

Je pense qu'on surestime notre équipe nationale. Et je me demande parfois, sur quoi se fonde ton pour faire croire que nous sommes bien meilleur que telle ou telle autre équipe; le classement fifa? le nombre de victoires alignées? le fait que nos joueurs jouent dans les plus grands clubs? Les succès d'hier ne garantissent forcement pas la victoire aujourd'hui ou demain! Les Éléphants n'ont pas une culture d'équipe. Nous avons un ramassis de joueurs.

ulrichk 7 février 2013 - 1:21pm / cote d'ivoire

kon arret de dir cela une equipe c une famille
mais si ds cette famille il y a de la mesentente
rien ne poura aboutir
pffffffff pauvre cote d'ivoire tes enfants t'umili chaque foi

Bakus 7 février 2013 - 11:22am

Si effectivement les dirigeants d'alors ont loué les services des sorciers du village d'akradio pour remporter la coupe d’Afrique des nations de 1992, qu'on nous le dise de façon honnête, sérieuse et officielle. Je souhaite que les autorités actuelles rencontrent la confrérie des sorciers de ce village pour satisfaire leurs exigences et leurs revendications. Par cet acte, on pourrait exorciser le mal et libérer toute une génération.

Mao 12 février 2013 - 12:47pm / Cote d'Ivoire

Bakus ce pacte je pense qu'ils l'on signé les dirigeant de la FIF d'alors. j'ai un ami adjoukrou originaire de ce village qui m'a confirmé cela et en plus il me dit que toutes les fois que les éléphants jouent, chez lui au village il n'y a pas d'engouement car les gens savent que ça ne va pas prospérer. sinon comment comprendre que nos joueurs quand ils jouent il semble qu'ils sont lourd comme si quelque chose les perturbe, il n'y a pas de fond de jeu rien souvent on fait avec et on gagne des matchs mais pour ce qui est des rencontres sans rachat comme les 1/4?1/2 OU la finale ça ne marche pas. pourquoi?

Mao 12 février 2013 - 12:46pm / Cote d'Ivoire

Bakus ce pacte je pense qu'ils l'on signé les dirigeant de la FIF d'alors. j'ai un ami adjoukrou originaire de ce village qui m'a confirmé cela et en plus il me dit que toutes les fois que les éléphants jouent, chez lui au village il n'y a pas d'engouement car les gens savent que ça ne va pas prospérer. sinon comment comprendre que nos joueurs quand ils jouent il semble qu'ils sont lourd comme si quelque chose les perturbe, il n'y a pas de fond de jeu rien souvent on fait avec et on gagne des matchs mais pour ce qui est des rencontres sans rachat comme les 1/4?1/2 OU la finale ça ne marche pas. pourquoi,

Placez votre commentaire

Pour une plus grande compréhension, l’usage du français est la règle. Nous accueillons tous types de discussions, mais, attention, nous n’acceptons pas les propos racistes, sexistes, diffamatoires, injurieux ainsi que les commentaires publicitaires.

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <p> <br>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage