Radio Netherlands Worldwide

SSO Login

More login possibilities:

Close
  • Facebook
  • Flickr
  • Twitter
  • Google
  • LinkedIn
Accueil
mardi 30 septembre  
Le président burundais Pierre Nkurunziza a reçu 14 prix en 10 ans
Map
Bujumbura, Burundi
Bujumbura, Burundi

14 prix en 10 ans : le président burundais est un champion

Publié le : 18 juillet 2014 - 5:14am | Par Rédaction Afrique (Photo : RNW/Jan Van de Vel/Reporters)
Archivé sous

Avec 14 prix en 10 ans, Pierre Nkurunziza, le président du Burundi, figure en bonne position des présidents africains les plus décorés. Une position qui ne fait pas l'unanimité dans la société burundaise. Certains y voient une stratégie électorale pour sa réélection en 2015.

Par Armel Gilbert Bukeyeneza, Bujumbura

Bujumbura ne cesse d’être pulvérisée de messages invitant les citadins à aller accueillir le président Pierre Nkurunziza chaque fois qu’il ramène un nouveau prix. Des élèves sont contraints de vider les classes pour former des files de tambourinaires qui longent les grandes artères de la capitale, avec parfois même des groupes de danse aux couleurs du parti présidentiel, le Cndd-Fdd.

Tous ont à chaque fois droit au spectacle du président debout dans sa décapotable, trophée en l’air, qui sillonne la capitale au rythme des applaudissements du public apparemment en liesse. Mais la scène est loin de convaincre tout le monde. Ses détracteurs de l'ADC Ikibiri (Coalition des partis de l'opposition) et du MSD (Mouvement pour la solidarité et la démocratie) parlent tout simplement de culte de la personnalité, "une pratique si chère aux chefs d’État africains", commentent-ils en substance.

Combien pèsent ces prix ?
Le débat fait rage. Il porte notamment sur la notoriété de ces différentes organisations qui récompensent les prouesses du président Pierre Nkurunziza, qui, la plupart des fois, sont méconnues du public burundais. Un petit tour d’horizon va nous permettre d’y voir plus clair :

La liste étant longue... vous pouvez cliquer sur l'image sur la gauche pour la découvrir jusqu'au bout.

Chronologie des prix déscernés au président burundais Pierre Nkurunziza
Chronologie des prix déscernés au président burundais Pierre Nkurunziza

Pierre Nkurunziza = Blaise Compaoré ?
Des prix et encore des prix... Mais ces décorations sont loin de faire l’unanimité. Au sein de la société civile, c’est parfois le ras-le-bol. Pacifique Nininahazwe, président du Forum pour la conscience et le développement, va jusqu’à faire l’analogie entre Pierre Nkurunziza et Blaise Compaoré, président burkinabé, deux chefs d’État qui viennent tous les deux de recevoir le Prix de la Fondation Crans Montana. "Après 25 ans à la tête du Burkina Faso, Blaise Compaoré est dans un processus de révision de sa Constitution pour s'autoriser un troisième mandat et fait face à une opposition populaire très forte. Pierre Nkurunziza, au terme de son deuxième mandat, a récemment échoué à réviser la Constitution du Burundi mais continue à affirmer que tout dépendra de la décision de son parti", publiait l’activiste sur sa page Facebook.

D’autres voix évoquent un bilan économique fortement mitigé : chômage galopant, une économie qui titube, problèmes sérieux de malnutrition, etc. Le pays a de quoi inquiéter le monde. "Avec 73,4% de la population souffrant de malnutrition, le Burundi détient le (triste) record de pays africain le plus affecté par ce fléau", écrit Jeune Afrique en s'appuyant sur des chiffres du Programme alimentaire mondial (PAM). Malgré un taux de croissance économique de 4,8 % en 2013, d’après le ministère des Finances. Ces chiffres ne rassurent pas, selon les économistes comme Faustin Ndikumana de l'ONG Parole et action pour le réveil des consciences et l'évolution des mentalités, dans un contexte où d’autres pays comme la Tanzanie, la Malawi et l’Éthiopie approchent une croissance à deux chiffres.

Mais d’autres admirent
"Pierre Nkurunziza a de quoi être fier", déclarent certaines voix, le plus souvent issues du parti au pouvoir Cndd-Fdd, notamment le président du parti Pascal Nyabenda. Fer de lance de leurs arguments : la situation sécuritaire relativement stable et surtout la réalisation des grandes promesses qui ont marqué son entrée aux hautes fonctions de l’État en 2005 : "La gratuité des soins de santé aux enfants de moins de cinq ans et d’accouchement aux femmes enceintes, la suppression des frais de scolarité à tous les écoliers", justifiait tout récemment Willy Nyamitwe, conseiller principal à la présidence et chargé des relations publiques, de l’information et de la communication.

Articles liés


2015 approche, le rendez-vous avec un nouveau scrutin. Les politiques rechargent plus que jamais leurs batteries. Et toutes les stratégies semblent être permises. Parmi elles, dénoncent des observateurs de la société civile, ces décorations en cascade du chef de l’État. Et d’argumenter : "Avec ses dix ans de règne, le parti au pouvoir traine en réalité un bilan qui laisse à désirer. Ces prix constitueraient une carte de rechange à présenter en 2015 faute de réalisations palpables."

Car pour eux, ce n’est pas normal : quatorze prix en dix ans, "c’est un peu trop !"

Recommandés

boas abreu 29 juillet 2014 - 8:13pm / burundi

Ahubwo bakamuhaye bataravye ibintu ariko arakora,ahubwo turasaba Imana nyene ijuru idutabare uyu mugabo ntasubire kwitoza,naho yokwitoza,ntazotoke ahubwo aze aronke amajwi angana n'igitigiri 0 kuko intwaro yiwe ntaco iriko iratumarira.ipuuuuu!

nduwimana djuma 29 juillet 2014 - 7:12pm / burundi

pendant c 10 ans, j'ai constaté un changement plus rapide,"constructions:~des ecoles,
~des infrastructures sociaux etc..
vraiment il merite ce prix

Bitangaro 27 juillet 2014 - 3:49pm / Burundi

Félistation à Monsieur le président. Vraiment il merite ces prix.

ManaTabaraUburundi 26 juillet 2014 - 2:03pm / Burundi

Emwe Abarundi duhoze tuzi ubwenge, ntidushobora gutwarwa n'iryo rementanya ngo n'ubushimwe.
Mbega yemw igisata c'igihugu catey imbere muri iyi myaka cumi yose n'icahe atari ugusubir inyuma!! Imana idufashe Inwaro ihinduke kweli turabangamiwe!!!

bujumbura 24 juillet 2014 - 10:34am / espagne

hahaha c est le pire president de l histoire de la terre ndanumy mokirundi bavuga ngo ijambo rigukunda rikugumamwo

Anonymous 23 juillet 2014 - 1:14pm / Burundi

je ne penses pas si Le Président Nkurunziza mérite ces prix là encore dans 10 ans,ça c’est pas normale.

Anonymous 23 juillet 2014 - 10:07pm / Burundi

La perception est sélective et souvent influencée par ce que l'on veut! ce n'est donc pas étonnant que vous voyiez qu'il ne le mérite pas!

Joseph Jib 22 juillet 2014 - 7:27pm / Burundi

Félicitation a notre cher Président. Il mérite même plus, est bientôt on va lancer an Online Petition pour qu’il reçoit un prix Nobel. Ceux qui sont contre lui, on les connait est on sait pour quoi; c’est juste une question de jalousie!!

Donatien NDAGIJIMANA 22 juillet 2014 - 1:55pm / CIBITOKE-BUJUMBURA-BURUNDI

Rien ne peut empêcher que S.E.Pierre NKURUNZIZA soit couronné de nombreux prix.De son Nom NKURUNZIZA,Bonne Nouvelle au peuple Burundais qui,a tant besoin de temps pour vaquer à leurs activités quotidiennes afin d'augmenter la production nationale!De son arrivée au pouvoir,il a commencé à enseigner au peuple burundais le sens du mot"pardon",pour libérer leur conscience déjà envahie par l'esprit de vengeance,afin que le peuple burundais pense à l'avenir! C'est ainsi que des infrastructures des grandes importances ont été construites dans toutes les collines du pays par les efforts de la population elle-même:des écoles primaires,secondaires et mêmes des universités,des centres de santé,des bureaux administratifs,des ponts,...etc.Ce qui n'a jamais été fait depuis l'Indépendance du Burundi! Du monopartisme au multipartisme; Des coups d'Etats aux éléctions libres,transparentes et apaisées! "QUI PEUT NE PAS PRIMER CETTE BONNE NOUVELLE AU PEUPLE BURUBDAIS?"

Samandari 23 juillet 2014 - 1:19pm / Germany

Pierre Nkurunziza, est un champion de Football, ces prix lui octroyent ne valent rien.De plus, il veut s'eterniser sur le pouvoir alors que son mamdat est à sa terme. Il tue ses freres hutus et les met dans la pauvreté totale, il ne developpe pas la culture de l'excellence de la generation future tout en massant les jeunes hutus dans les ecoles construites pendant les travaux communautaires sans professeurs qualifiés, il faut analyser les enfants qui terminent aujourd'hui, ils ne peuvent pas parler le francais, leur niveau est tres faible. Au lieu d'accepter ses lacunes, il veut entretenir des haines ethniques pour mobiliser la masse hutu et gagner les elections de 2015. Son bulan est nul sur tous les plans! Il faut un nouveau dirigeant qui développe notre petit pays sans tendance hutisane qui maintient la population dans la pauvreté totale. Il ne faut pas se justifier et comparer le passé du monopartisme à la situation d'aujourd'hui. Il faut comparer le present et le present et même le futur. Regarde notre pays est envahi par tous les etrangers qui sont qualifies et qui occupent nos jobs, regrade comment les Rwandais font le Business à notre depend, regarde le chômage au Burundi, regarde comment les gens combien ils sont tristes, Pierre Nkurnziza oublie que ils emprisonnent la masse hutu qui est majoritaire tout en croyant qu'il punit les Tutsi qui sont pas actuellement au pouvoir. Il faut accepter que les hutus tués sur le monopartisme sont loin supérieur que les hutus tués sous Nkurunziza, regarde le taux de change du monopartisme est celui d'aujourd'hui, la production des cultures, le développement des industries, tous secteurs ont regressé. Bref, cesse d#utiliser l'épée ethinique en comparant le passé et maintenir tes freres dans la misère, je suis hutu mais je n'accepte pas ce qui se passe aujourd'hui dans mon pays

Burundi Buhire 21 juillet 2014 - 4:07pm / Burundi

certains de ces prix ne peuvent etre descernés qu'à P.NKURU parce qu'aucun autre président qui se respecte accepterait ces petits prix!
leur valeur est de loin inférieur aux sommes exorbitantes qui accompagnent ces fameuses céremonies...
comment jouir de ça quand tes populations sont agonisantes de faim...il f aut être cynique ....

Placez votre commentaire

Pour une plus grande compréhension, l’usage du français est la règle. Nous accueillons tous types de discussions, mais, attention, nous n’acceptons pas les propos racistes, sexistes, diffamatoires, injurieux ainsi que les commentaires publicitaires.

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <p> <br>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage